Martine Perrier
Shiatsu à Rueil-Malmaison
 
290 avenue Napoléon Bonaparte, 92500 Rueil-Malmaison
 
06 21 52 81 44

Articles

Pour assurer le bien-être, l'Energétique Traditionnelle Chinoise a recours à 5 pratiques principales.

  • L'acupuncture
  • La pharmacie chinoise (herbes médicinales)
  • La diététique chinoise
  • Le massage : Tuina, Shiatsu
  • Les exercices énergétiques  : le Qi Gong, le Tai Chi, le Do-In

Je vous propose ci dessous des articles parlant de ETC, avec et surtout, des articles de diététique chinoise :-)

Les conseils pour bien vivre l'automne

En énergétique traditionnelle chinoise (ETC), on considère que l’automne commence déjà aux alentours du 15 août pour se terminer vers le 22 octobre. La saison de l’automne est effectivement centrée sur l’équinoxe d’automne (21 sept.), moment particulier ou la durée du jour égale celle de la nuit.

 

Il est loin le solstice d’été (21 juin) avec son temps de luminosité maximum. Depuis, la lumière change et on perd chaque jour quelques minutes de soleil. On finira d’ailleurs par se lever avant lui le matin. On ne peut éprouver qu’un peu de tristesse et de chagrin face à ce constat. Les beaux et longs jours sont maintenant derrière nous. En ETC, le Cœur est l’organe de l’été. On peut donc dire qu’en automne, le cœur n’y est plus. L’émotion qui nous affecte à l’automne est la tristesse. En effet, comment ne pas être nostalgique ? Pour certains, l’automne est difficile voire même déprimant. L’hiver, qui correspond à la vieillesse dans le cycle de la vie, approche.

 
Automne en médecine traditionnelle chinoise
 
 

En ETC, c’est le Poumon qui est l’empereur de l’automne et le Métal est l’élément associé. La tristesse est une émotion « métal » qui perturbe le Poumon. Cette saison est traditionnellement celle de la récolte des fruits, des céréales, du foin et des vendanges. L’écureuil constitue son stock de nourriture en prévision de l’hiver. Il en va de même pour nous en quelque sorte. Nous récoltons les fruits de nos actions et il est venu le temps de faire un point sur nos expériences. C’est peut-être aussi le moment des regrets avec le constat de ce que l’on a fait ou pas fait. L’automne est la saison à laquelle il faut penser à rentrer à nouveau chez soi pour se préparer à la rigueur de l’hiver.

 

 
Automne en médecine traditionnelle chinoise
 

L’été est une saison Yang de forte excitation avec une forte activité alors que l’hiver est Yin et tourné vers le repos et l’immobilité. L’automne est donc une saison intermédiaire avec un Yang finissant et un Yin naissant ce qui peut se manifester par des déséquilibres de notre organisme avec certains désagréments. L’élément Métal suggère un retour à l’intériorisation, un repli sur soi, une remise en ordre, une adaptation ou une restructuration à opérer pour revenir à l’essentiel. L’automne réveille aussi en nous notre instinct de conservation et il nous incite à ralentir, nous économiser. Il est fini le temps de l’extériorisation de l’énergie. Le Métal nous incite donc à nous organiser pour préparer l’hiver et nous permettre de nous reposer, de nous ressourcer, de profiter d’une vie moins active.  Et cela en toute quiétude et en toute sérénité.

 

 

L’automne avec son fort « côté » Métal nous insuffle une volonté d’organisation, de mise en ordre, de contrôle. Mais attention, ce sens de l’organisation ne doit pas devenir une volonté de vouloir tout contrôler, autant sa vie que son environnement. Cela empêcherait au final toute adaptation. Il faut donc cultiver le lâcher-prise, la sérénité et éviter de voir le changement propre à l’automne comme une menace et un risque de déstabilisation permanent. En effet, cela risquerait de créer un déséquilibre énergétique du Poumon et du Gros Intestin (Métal) qui pourrait être à l’origine de désagréments au niveau respiratoire ou du transit intestinal. Ces deux organes sont en lien avec le monde extérieur et leurs déséquilibres se manifestent souvent par un repli sur soi-même, une fuite du monde et des autres.

 

En ETC, l’automne est la saison où il faut penser à se débarrasser du superflu pour ne garder que l’essentiel. C’est la période idéale pour réaliser une cure qui aide à épurer et drainer les impuretés du corps vers l’extérieur.

 

Pour terminer, précisons encore qu'en hiver, le Rein refait le plein en énergie vitale (stockée au niveau des reins). Il est notre batterie ! Cette Energie sera utilisée tout au long de la nouvelle année à venir et elle conditionnera notre forme future jusqu’à l’hiver suivant. Cette batterie commence d’ailleurs à se recharger dès l’automne. Sachant que le Métal (Poumon et Gros Intestin) nourrit l’Eau (Rein et Vessie), il est donc important de prendre soin de soi dès l’automne et de prévenir toutes faiblesses qui pourraient atteindre nos Poumons et notre Gros Intestin. Le Poumon (et le Gros Intestin) est très sollicité en automne et il est également plus vulnérable et susceptible de créer un blocage en cas de déséquilibre. Malgré le changement de saison, il faut donc veiller à ce que l’énergie continue de circuler sans encombre et qu’elle recharge bien l’organisme.

 
 

Les conseils pour l’Automne

 

-Commencez à ralentir votre rythme, à lever le pied, car le temps du repos approche. Il est fini le temps de l’énergie à profusion et il faut penser à s’économiser.

 

-N’hésitez pas à augmenter progressivement votre temps de sommeil. En Chine, on considère qu’en automne, il faut se coucher plus tôt pour éviter le froid et le vent et se lever plus tôt pour respirer l’air frais et sain du matin (Poumon).

 

-L’automne est la saison idéale pour se remettre aux exercices respiratoires qui stimulent et fortifient les Poumons ou pour faire des ballades au contact des arbres (poumons de la planète). Attention toutefois aux premiers froids et au vent asséchant car la sphère ORL est particulièrement sensible à cette saison. Privilégiez également les huiles essentielles comme l’eucalyptus, le pin, la menthe qui stimulent (nourrissent) le Poumon.

 

- C’est le moment de s’habiller en blanc et de porter du métal qui sont propres à l’automne.

 

-Cuisinez des légumes blancs (chou-fleur, chou blanc, céleri, navet, ail, oignon, poireau…) et notamment des légumes racines qui stimulent le Poumon. Mangez des fruits de saison (raisin blanc, pomme, poire…) ainsi que des fruits secs, véritable condensé d’énergie et blanc par la même occasion (noix, amande, noisette…).

 

-Laissez-vous aller à une cuisine plus épicée (piment, poivre, curcuma, coriandre, gingembre, cardamone, cannelle…). Le piquant est la saveur de l’automne. Augmentez légèrement le sel de vos plats (sauf contre-indication) en prévision de la prochaine saison à venir, le salé étant la saveur de l’hiver. Les épices stimulent le Poumon et le Gros Intestin et font également transpirer et respirer votre peau en quelque sorte.

 

-L’automne est la saison des cures dépuratives (jus de bouleau, tisanes, raisin, radis noir…) qui soulageront nos reins et notre système immunitaire avant que le froid n’arrive.

 

-Prenez soin de votre Gros Intestin avec une cure de probiotiques, de charbon actif ou de chlorophylle par exemple.

 

-En automne, nous sommes particulièrement vulnérables au sentiment de tristesse qui épuise l'énergie du Poumon. Il faut donc redoubler d’effort durant cette période pour cultiver la joie, la spontanéité, la légèreté et l’optimisme. Surtout ceux qui ont déjà des difficultés à lâcher-prise et accepter l’imprévu.

 

-Un déséquilibre du Poumon ou du Gros Intestin (Métal) peut se manifester sur votre peau ou vos cheveux. Prenez soin de votre peau et hydratez là particulièrement durant cette période (huile végétale). La sécheresse est caractéristique de l’automne.

 

-Prenez le temps de penser à vous, de lâcher-prise, de faire le point sur vous et votre situation. Chassez le superflu et le superficiel. L’automne est associé à l’élément Métal et à l’honnêteté. Honnêteté avec soi-même et les autres. Comme la valeur que l’on peut accorder à un métal, l’énergie Métal nous aide à reconnaître notre propre valeur. Des fois, nous nous dévalorisons et des fois nous nous surévaluons.

 

-Rappelez-vous que l’énergie Métal équilibrée apporte optimisme, spontanéité, légèreté et confiance en soi. Un vide de l’énergie est marquée par un manque de volonté, de l’indécision, de l’angoisse voire de la peur viscérale qui empêchent toute réalisation de soi ou concrétisation de ses projets. Un excès, au contraire, incite à faire preuve d’autoritarisme, d’imprudence, d’aveuglement et à vouloir imposer ses idées.

 

 

L’automne

 

Organes : Poumon*, Gros intestin* et la peau
Elément : Métal
Sens : l’odorat
Emotion : la tristesse
Saveur : Piquant ou âcre
Couleur : Blanc
Mouvement : se coucher
Climat : la sécheresse

 

 
 

* Il s'agit d'une entité énergétique. Par exemple, le Poumon "énergétique" comprend l'organe physique lui-même (les poumons) mais aussi les fonctions physiques et énergétique liées. On l'écrit d'ailleurs avec un P majuscule.

Source devenir zen

 

Salade d’aubergine rôtie et féta

Et voilà une délicieuse salade avec des légumes de saison, l'aubergine. Légume si magique qu'il est universellement cuisiné. La recette accompagnée des propriétés de l'aubergine selon la diététique chinoise sur le lien ci-dessous.

Bon appétit !

édité le 28 août 2021

Salade de pâtes

Avec l'été et ses beaux jours, l'envie de pique-niquer dehors nous titille alors, au lieu d'acher des salades toutes faites (très mauvaises pour la santé CQFD), préparer vous même votre panier pique-nique.

Je vous propose une petite salade toute simple, qui ravira vos papilles et sera parfaite pour votre santé.

Bon appétit !

édité le 29.06.2021

Jala Neti, le rituel du lavage du nez

Dans notre monde occidental, la pratique du nettoyage du nez n'est pas très courante. Pourtant, c'est une pratique naturelle pour prévenir et soulager quasiment tous les problèmes de la sphère ORL. Cette pratique d'origine indienne est très connue des yogis.

Vous trouverez sur le lien ci-dessous les indications et tous les conseils pour une bonne utilisation du lota.

N'hésitez plus, ajouter ce soin dans votre hygiène de vie !

édité le 28.06.2021

Hydrater son corps, Boire de l'eau

Vous savez tous l'importance de boire entre 1l et 1,5l d'eau par jour. Le corps, constitué de 60% d'eau, en a besoin pour que l'énergie puisse circuler.

Et vous savez tous l'importance de boire une eau "correcte", c'est à dire sans polluant. Plusieurs options sont possibles : acheter de l'eau en bouteille ou filtrer l'eau du robinet (il est conseillé d'éviter de boire l'eau du robinet non filtré).

Vous avez pu constater, au cabinet, que j'ai opté pour de l'eau du robinet filtré. Et vous êtes nombreux à me demander ce qu'il y a dans la bouteille !

J'utilise un baton de charbon actif . Comment cela fonctionne-t-il ? Je vous invite à lire l'article via le lien ci-dessous.

Bonne lecture

édité le 28.06.2021

C'est l'époque des melons!!!!!

Vous adorez ça, mais vous avez du mal à le digérer!!!
Une petite astuce :
Mettez un peu de poivre sur votre part de melon.
Oui oui, vous avez bien lu, un peu de poivre, vous verrez vous ne le sentirez même pas, et votre digestion se fera plus facilement.

 

Et si vous voulez tout savoir sur les bienfaits du melon selon la diététique chinoise , je vous invite à aller sur le blog de Jean Pellissier.

Edité le 28 mai 2021

Tarte sablée jeunes courgettes et oignons confits

Une merveilleuse tarte sablée aux jeunes courgettes à préparer avec de toutes jeunes courgettes fraîches du jardin. C’est un véritable triomphe culinaire dont le secret réside dans la réalisation de la pâte sablée, la cuisson lente des oignons et dans la jeunesse et la fraicheur des légumes.

Il vous faut :
  • 200 grammes de farine de blé
  • 100 grammes de beurre
  • 3 oeufs entiers
  • 10 très jeunes petites courgettes fendues dans les sens de la longueur ou en rondelles
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe de crème fraiche entière épaisse ou de crème de soja
  • Des pois chiches (ou des lentilles)
  • De l’huile d’olive
  • Du romarin 
  • Du sel, du poivre et de la noix de muscade râpée 

Dans un grand bol mélanger 200 grammes de farine avec 100 grammes de beurre et 1 oeuf entier. Travailler très légèrement du bout des doigts (cette opération délicate est fondamentale pour obtenir une bonne pâte) jusqu’obtention d’une pâte. 

Laisser impérativement reposer au moins une pleine journée au frais avant de l’étaler et de foncer un moule à tarte. Piquer la surface à l’aide d’une fourchette. Remplir de pois chiches ou de lentilles afin de la faire cuire à blanc dans un four à 180 degrés (thermostat 6) pendant une dizaine de minutes. 

Pendant ce temps pocher vos moitiés de courgettes 5 minutes dans l’eau bouillante. Réserver. 

Emincer les oignons et les fatiguer dans un filet d’huile d’olive avec le romarin et les 2 gousses d’ail écrasées.

Prendre tout le temps voulu ! Ils doivent être bien fondant. Très très très fondant ! Confits pour être précis. C’est une des étapes importante de la réalisation de ce plat !

Retirer le romarin et réserver. 

Préparer un appareil avec 2 cuillères à soupe de crème fraiche, ou de crème de soja, 2 oeufs entiers, du sel, du poivre et de la noix de muscade.  

Garnir le fond pré-cuit à blanc avec dans l’ordre : les oignons confits et l’appareil, disposer les courgettes pour finir. 

Enfourner encore votre tarte  une bonne dizaine de minutes dans un four à 180 degrés (thermostat 6). Le temps de cette deuxième cuisson est variable en fonction de votre four (électrique ou pas …) et de vos courgettes. Lorsque la tarte est cuite laisser quelques minutes dans le four éteint afin de la faire dorer.

A déguster chaude, tiède ou à température ambiante. 

Vous pouvez utiliser différentes variétés de courgettes pour réaliser votre tarte sablée aux courgettes comme la courgette dite de Nice qui se tient fort bien à la cuisson et possède très peu de graines en son centre. 

Dans ce cas préparer vos courgettes en les détaillant en grosses rondelles ou demi rondelles d’un demi centimètre d’épaisseur supprimer les graines si nécéssaire et procéder comme avec les jeunes courgettes. 

En ce qui me concerne j’aime déguster cette tarte tiède ou à température ambiante accompagnée d’un concassé de tomates bien chaud, d’olives noires préparées à la Grecque et d’anchois allongés à l’huile d’olive. 

Une salade d’agrumes (orange-pamplemousse rose), de jeunes pousses (épinards, roquette …) de fenouil et de mangue lui donnera une touche de soleil et de fraicheur anisée en plus.

LE BLE

Blé est un terme générique qui désigne plusieurs céréales appartenant au genre Triticum. Ce sont des plantes annuelles de la famille des graminées ou Poacées, cultivées dans de très nombreux pays. Le mot « blé » désigne également le « grain » (caryopse) produit par ces plantes.

Le blé fait partie des trois grandes céréales avec le maïs et le riz. C’est, avec environ 700 millions de tonnes annuelles, la troisième par l’importance de la récolte mondiale et, avec le riz, la plus consommée par l’homme. Le blé est, dans la civilisation occidentale et au Moyen-Orient, un composant central de l’alimentation humaine.

Deux espèces de blé ont été domestiquées au Proche-Orient à partir de deux blés sauvages. Sa consommation remonte à la plus haute Antiquité. Les premières cultures apparaissent au VIIIe siècle av. J.-C., en Mésopotamie et dans les vallées du Tigre et de l’Euphrate (aujourd’hui l’Irak et le sud-est de la Turquie), dans la région du Croissant fertile.

Le Blé est de Saveur Douce et de Nature Fraîche. Il a pour Tropismes le cœur, la Rate et le Rein. Le blé Nourrit le Cœur et calme l’Esprit dans les cas de Vide de Yin ou de Vide de Sang du Cœur. Il arrête la soif, Renforce la Rate et arrête la diarrhée dans les cas de Vide de Qi de la Rate ou Vide de Yang de la Rate. Il tonifie le Rein et favorise la diurèse dans les cas de Vide du Qi du Rein.

AIL

L’ai, pluriel : ails ou aulx, ail commun ou ail cultivé – Allium sativum – est une espèce de plante potagère vivace monocotylédone dont les bulbes, à l’odeur et au goût forts, sont souvent employés comme condiment en cuisine. La partie consommée la tête d’ail se compose de plusieurs caïeux ou « gousses » d’ail. On en distingue plusieurs types

Originaire d’Asie centrale, il aurait été utilisé depuis 5 000 ans en région méditerranéenne, en particulier en Égypte. Il est aujourd’hui toujours très apprécié dans de nombreuses régions pour ses qualités gustatives et médicinales.

L’ail est un aliment-médicament connu depuis la nuit des temps par l’homme et semble avoir pour origine les plaines de la mer Caspienne. Connu en Chine 3000 ans AEC il était réputé pour ses vertus culinaires et médicinales. 

 

Ses propriétés sont remarquables et fort nombreuses : l’ail est fortifiant, antiseptique et hypotenseur ; diurétique, expectorant. 

L’ail est de Nature Piquante et de Saveur Tiède. Il a pour Tropismes la Rate l’Estomac et le Poumon. 

L’ail tiédit le Centre et Renforce la Rate dans les cas de Vide de Yang de la Rate et de l’Estomac. Il dissipe la Stagnation d’alimentaire, élimine le Toxique et les parasites. 

Sa Nature échauffante contre-indique sa consommation en cas de Vide de Sang important, de Vide de Yin avec Chaleur-Vide, ou encore de Chaleur sur l’Estomac. 

Son usage est incompatible avec le miel !

LA COURGETTE

La courgette est une plante herbacée de la famille des Cucurbitaceae, c’est aussi le fruit comestible de cette plante. 

La courgette est de Saveur Douce et de Nature Fraîche. Elle a pour Tropismes la Vessie, le Cœur et l’Estomac. La courgette Clarifie la Chaleur. Sa Nature Froide lui permet aussi d’Humidifier la Sécheresse, de générer les Liquides Organiques et de Rafraîchir le Sang.

 

La courgette est un fruit courant en été, la fleur de courgette est aussi utilisée en cuisine. Les différentes variétés de courgettes sont des cultivars de l’espèce Cucurbita pepo, et de la sous-espèce Cucurbita pepo subsp. pepo dont fait partie aussi la citrouille véritable.

OIGNON

L’oignon ou ognon – Allium cepa – est une espèce de plantes herbacées bisannuelles de la famille des Amaryllidaceae, largement et depuis longtemps cultivée comme plante potagère pour ses bulbes de saveur et d’odeur fortes ou pour ses feuilles. Le terme désigne aussi le bulbe de cette plante récolté comme légume. Par extension, il désigne parfois familièrement en jardinage les bulbes d’autres plantes, généralement non comestibles comme par exemple l’oignon de tulipe.

L’oignon est utilisé à la fois comme légume et comme condiment. Le bulbe de l’oignon se compose de bases épaissies de feuilles s’enveloppant les unes dans les autres. De façon générale on parle d’oignon pour tous les bulbes de liliacées, comme les tulipes.

C’est un légume-condiment parmi les plus en usage au monde. Il a vraisemblablement été utilisé depuis la nuit des temps pour ses vertus médicinales et diététiques. 

Cultivés par les Sumériens il a pour origine l’Asie Centrale, on le retrouve ensuite en Chine, en Chaldée, en Egypte, en Grèce – tandis que les Romains l’introduisirent en Europe de l’Ouest. Les Gaulois pensaient pouvoir prédire les rigueurs de l’hiver à venir en observant le nombre de leurs pelures … !

L’oignon est de Saveur Douce lorsqu’il est cuit, à Piquante lorsqu’il est cru ; et il est de Nature Tiède. Il a pour Tropismes la Rate et l’Estomac. 

Il régularise le Qi et Harmonise l’Estomac en cas de Stagnation. Il Tonifie et tiédit la Rate dans les cas de Vide de Qi ou de Vide de Yang de la Rate. 

L’oignon cru est parfois et pour certains sujets difficile à digérer il faudra alors le consommer cuit et avec raison car il existe – en cas de désordre intestinaux importants – une véritable intolérance à ce légume-condiment. 

L’oignon du fait de sa Nature Tiède à Chaude et Dispersante doit aussi être consommé avec précaution en cas de maladies inflammatoires, et de symptômes de type Chaleur. 

 

Bonne dégustation.

L Mouton / Fondateur – Gérant
© Fleur d’Océan 2.0 Mai 2019

L'été sera Chaud !

En Energétique Traditionnelle chinoise, la saison d’été commence cette année le 5 mai pour se terminer le 19 juillet. Elle sera suivie, comme elle a été précédée, d’une intersaison « TERRE » de 18 jours.

C’est la saison la plus Yang de l’année, saison de l’élément « FEU ».

Son apogée au solstice d’été (21 juin) verra les jours les plus longs. Le soleil brille de tous ses feux, la lumière s’intensifie, la nature est en pleine expansion et offre profusion de fruits, de légumes, de fleurs. Les sensations sont décuplées, les couleurs, les parfums, les sons des oiseaux et des grillons… La vie explose de réjouissances, d’envies de danser, de rires joyeux, d’odeurs capiteuses, d’amour… Tout est ardent, lumineux et fort !

L’impact de l’élément feu sur notre vie :

Les journées immenses, les soirées chaudes, les douces nuits étoilées, tout invite à la farniente, à se laisser caresser par le soleil, à profiter de cette énergie luxuriante… Jusqu’à ce que l’atmosphère devienne trop lourd et qu’éclate l’orage…

Dans notre corps, c’est la même chose ! Il est entraîné dans une danse enivrante, il capte tout, il se recharge comme une pile et cherche à sortir à chaque occasion.

Nous sommes plus ouverts, plus communicatifs, plus détendus, mais un peu trop d’agitation, et c’est la surchauffe qui nous guette ! La chaleur forte peut oppresser notre cœur et nous accabler, nous fatiguer. Notre esprit, souvent de bonne humeur, se sent vivifié mais peut vite tomber dans l’excès et nous conduire à nous disperser, à vouloir en faire trop avec le danger de se « brûler », de se « consumer », de s’épuiser…

Ainsi, l’été nous invite à vivre et gérer cette chaleur extérieure… Mais aussi à gérer notre « feu » intérieur, cet enthousiasme, cette joie, voire l’amour même, sans nous laisser embraser par trop d’agitation et de frénésie.

Saison d’été, saison du « FEU » en MTC

 

Les émotions de l’élément « FEU » :

L’émotion naturelle associée au « FEU », on l’a vu, est la JOIE.

Mais une « sur joie » peut être le signe d’un mal-être général, voire d’une dépression cachée !

Parmi les autres émotions liées à l’élément « feu », on rencontre bien sûr le plaisir, l’enthousiasme, le désir, la passion mais aussi l’agitation, la surexcitation, l’exaltation, l’exubérance, la haine… Et puis son contraire, l’inertie, l’apathie, l’abattement, la passivité, l’amertume, le dégoût…

Nourrir son élément « FEU » :

La saveur de l’élément « FEU » est la saveur « amère« .

Pour harmoniser son élément « feu, on préférera les aliments crus comme la laitue, les artichauts, la roquette, le pamplemousse ou la papaye. A privilégier aussi l’ail, le basilic, le fromage de brebis.

Mieux vivre cette saison du « FEU »

  • Tout d’abord, commencer par une alimentation adaptée 
  • Cultiver la sérénité en faisant des exercices de Yoga, Qi Cong, Méditation ou Sophrologie
  • Apprendre à s’aimer soi, autant que les autres…  Sourire ou accueillir un sourire, s’autoriser à s’attendrir, s’abandonner à la contemplation d’un paysage/ d’un nuage, préparer une belle table pour ses amis, dire merci du fond du coeur, oser demander simplement pardon, vibrer au son d’une belle mélodie…
  • Activer sa circulation en marchant, courant, dansant, jouant… Faire quelques petits exercices pour libérer les jambes lourdes (couché sur le sol, les jambes en l’air en actionnant les pieds pointe/flexe une dizaine de fois) et les doucher à l’eau froide en fin de journée, du talon en remontant jusqu’à la cuisse…
  • S’offrir des activités en lien avec l’élément « Feu » comme faire un barbecue, regarder un feu d’artifice, forger le métal, souffler le verre, peindre ou s’habiller dans des couleurs déclinées du rouge au jaune…

Enfin, pensez qu’à chaque changement de saison, notre corps doit s’adapter aux modifications atmosphériques, comme la nature le fait lors des solstices ou des équinoxes par exemple…

… Et que si vous en éprouvez le besoin, votre thérapeute pourra vous aider à maintenir cette harmonie corps/esprit, en vous apportant un « soin de saison » adapté à votre besoin…
Alors à très bientôt de vous accueillir au cabinet, en toute sécurité et sérénité…

édité le 30.04.2021

CUISINE CREATIVE D'INTERSAISON PRINTEMPS/ETE

Nous sommes dans une période vent ... et normalement pluie/humidité ... qui est absente .
Du coup, il y a un assèchement de l' atmosphère et des tissus . De la terre qui se craquèle dans les jardins et de la peau à la périphérie de notre corps.
Il est bon d' introduire dans l' alimentation des ingrédients qui génèrent les liquides .
L' intersaison est sous le haut patronage de la rate qui aime la saveur douce ou neutre. Pas l' ajout de sucre qui l' alourdit , freine la circulation des liquides, acidifie l' organisme, bref empoisonne le corps.
Ici, le climat s' est nettement rafraîchi, une soupe le soir est bienvenue.

 

SOUPE A LA PATATE DOUCE

Ingrédients avec leurs propriétés pour 6 à 8 personnes :
*** Une jolie patate douce et une poignée d' orge perlé (ou de larme de job) grillée à sec répondent à ces 2 caractéristiques.
*** Un jeune navet violet coupé en quartiers rafraichit et tonifie le poumon.
*** 1/2 trémelle en fuseau, qui humidifie le poumon, aide à la digestion et renforce la paroi des vaisseaux sanguins complète à merveille ce duo.
*** Une petite poignée de bulbe de lys blanc continuera à renforcer le poumon.
*** Une ou 2 cuillers à soupe de graines de lotus, de saveur douce et neutre entre dans cette synergie et ouvre le chemin vers le coeur qui sera sur le pont lorsque l' été sera là.
*** 5 rondelles fines de panais pour nourrir reins et poumons. J' ai utilisé du panais déshydraté à basse température (fait maison)
*** Une cuiller à soupe de mini-haricots azukis aide à la circulation des liquides. En petite quantité pour éviter d' assécher le corps.
*** Un bel oignon rouge soutient l' ensemble.
*** du gros sel de guérande juste avant d éteindre
Façon :
La veille, mettez à tremper dans de l' eau pure la demi trémelle en fuseaux, les graines de lotus et les haricots azukis.
(A vrai dire, lorsque c' est pour une soupe, je ne fais rien tremper de tout ça : je rince bien et mets directement à cuire. Si vous utilisez des haricots azukis de taille normale, il faut les faire tremper un jour et une nuit)
*** Faites revenir l' oignon assez grossièrement émincé dans une cuiller d' huile d' olive vierge de première pression à froid.
*** lorsque les oignons sont devenus translucides, ajoutez l' orge perlée grillée à sec, puis la patate douce coupée en carrés moyens, le navte, les pétales de bulbe de lys. Remplissez votre faitout à moitié d' eau.
*** Rincez la trémelle, séparez les feuilles du coeur pour n' utiliser que les feuilles, rincez les graines de lotus et les mini-azukis. Mettez le tout dans le faitout. Ajoutez les rondelles de panais .
Remplissez le faitout d' eau et portez à ébullition.
Laissez ensuite cuire à feu doux pendant 1h30 à 2h.
Le résultat est une soupe claire, légère, douce ... donnez-m' en des nouvelles !
En accompagnement, du vert est bienvenu.
 
Article de Anne Candau -édité le 30.04.2021
 
 
 
 
 
 

Tisane Allergie au pollen

Article tiré du blog de Li Céline
 
Voilà la recette pour contre l’allergie au pollens.
symptômes : Les yeux qui piquent, nez qui coule clair, éternuements.
 

L’ingrédient c’est pas trop compliqué à trouver pour une fois, c’est hyper facile à faire.
Fleurs de Magnolia 30g
Fleurs de chrysanthèmes blanc 15g
Baies de Goji 15g
Fleurs de pissenlits 4
L’eau froid 1,5L
Préparation :Rincer les ingrédients et mettrez dans une casserole avec l’eau froide puis bouillir pendant 10 minutes. Avec fleurs de pissenlits le goût est légèrement amère, vous pouvez mettrez un peu de miel pour un peu plus doux.
A boire 2 à 3 fois par jour
 
édité le 28.04.2021

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.